Pourquoi adhérer à l’AMR43 et l’AMRF ?

logo 600pixel

le 27 janvier 2016

Adhérer pour :

1 – Etre acteur d’un réseau national d’élus communaux qui partagent vos préoccupations et votre engagement

 2 – Bénéficier d’un accompagnement sur-mesure et des réponses adaptées

 3 – Promouvoir, défendre et développer la ruralité

 4 – Corriger les déséquilibres « urbain / rural »

 5 – Proposer des solutions de proximité et d’avenir pour les territoires ruraux.

Pour plus de détails cliquer sur : Pourquoi adhérer

2015 : Des réussites concrètes pour les maires.

Pour plus de détails cliquer sur : Pourquoi adhérer bilan 2015

Pour accéder au bulletin d’adhésion 2016 cliquer sur : 43 – Bulletin adhésion 2016-VD

Pour les nouvelles communes adhérentes voici un modèle de délibération comme ce qui suit :

Monsieur le maire expose aux membres du conseil municipal qu’il serait souhaitable d’adhérer à l’Association des Maires Ruraux de France. Cette association a pour objet de défendre la liberté municipale ainsi que de faire prendre en considération par les pouvoirs publics les problèmes spécifiques des communes rurales. L’antenne départementale de cette association, déclarée en préfecture le 29 novembre 2012 et publiée au journal officiel de la république le 8 décembre 2012, fait preuve de dynamisme pour la préservation de territoires ruraux vivants et habités. Il ajoute qu’il est à ses yeux très important de se rassembler au moment où la ruralité doit faire face à de nombreux défis qui engagent tout simplement son avenir. Il demande au conseil municipal de se prononcer.

Après en avoir délibéré, le conseil municipal décide d’adhérer dés 2016 à l’association des maires ruraux de la Haute-Loire (AMR43)

Merci par avance pour votre soutien à la ruralité et à la proximité.

L’AMR43 doit amplifier son implantation en 2016 par rapport à 2015 : amr43-communes-adherentes-2015

Pierre GENTES

Président AMR43

(article lu 630 fois)

Articles en relation :

  • Pas d'article en relation

Le regroupement de communes

logo 600pixel

21 janvier 2016

Je vous propose une réflexion (sujetdepresse-200116) autour de la problématique du regroupement de communes. Les maires subissent la loi NOTRe et la construction de grandes intercommunalités parfois démesurées dans lesquelles ils ne savent pas comment ils vont peser pour exister. Ils voient leur commune emportée dans un mouvement centralisateur au point qu’elle leur échappe sans pouvoir faire quelque chose. Ils ont le sentiment de perdre pieds et de ne plus voir d’avenir pour leur commune. Certains sont tentés de la « brader » en essayant de la regrouper avec une commune voisine ou plusieurs. Affaire à suivre.
Pierre GENTES
Président de l’Association des Maires Ruraux de la Haute-Loire
Maire de Laussonne

(article lu 606 fois)

Articles en relation :

  • Pas d'article en relation

Copyright © All Rights Reserved · Green Hope Theme by Sivan & schiy · Proudly powered by WordPress