Les « états généraux de la ruralité » dans le 43

logo 600pixel

20 avril 2016

Note préparatoire

Après les lois de décentralisation de 1982 qui donnaient plus de poids à la région et aux départements, il y a eu 10 ans plus tard, l’intercommunalité dont le but inavoué était déjà de donner moins de poids à la commune. Ensuite, il y a eu, la période de l’intercommunalité forcée, la métropole, des nouvelles régions et au final une intercommunalité XXL avec l’évaporation de la commune et sa presque disparition en tant qu’entité de décision et de dynamisation locale.

Derrière tout çà, il y a une élite qui pointe du doigt le grand nombre de communes en France en expliquant que la dette de la France et son déficit c’est la faute des 36000 communes qu’il faut rayer de la carte.

Lors de l’assemblée générale de l’AMRF du 19 mars 2016, il a été décidé de porter ensemble un projet pour la ruralité. cette opérations s’appelle « les états généreux de la ruralité ».

L’AMRF a délibérément choisi le terme « GénérEux » afin de nous démarquer ce qui a été fait par le passé, autrement dit, des Etats Généraux, toujours très solennels. Par ce titre : « Etats Généreux de la Ruralité » les maires ruraux souhaitent intensifier le débat sur la ruralité. Les maires ruraux veulent porter avec tous les acteurs du monde rural l’idée que l’espace rural a de la ressource et des capacités à partager ; qu’il y est près et qu’il attend que le pays entende ce message d’espoir et de disponibilité.

Dans les faits, Les « Etats Généreux » ne sont ni plus ni moins qu’une grande mobilisation dans les AMR départementales pour organiser localement des rendez-vous (réunion, débats, colloque…) qu’ils auront à mener…

Dans le département de la Haute-Loire, nous invitons tous les élus, les acteurs de la vie associative et économique à débattre, à partager la réflexion et à proposer au pays un autre regard, une ambition et une écoute exprimée par les acteurs ruraux.

Notre ambition est de :

– Faire que le mot ruralité soit perçu différemment en conjuguant ruralité et futur.

– Faire que la population redécouvre (ou découvre pour certains)  la réalité Française de la ruralité autour de ses villages, de son patrimoine, de sa culture et de son histoire.

– Faire appréhender cette réalité Française à la population

Un cadre de notre réflexion pourrait s’organiser autour d’une logique comme ce qui suit :

A) Poser un diagnostic

A – 1) Une vision de la ruralité contrastée

A – 2) Ne pas se résigner face à un désastre rural programmé

A – 3) Un état des lieux qui montre des atouts

A – 4) La défense de la commune rurale et des élus ruraux

A – 5) Donner un cadre à la vie rurale de demain en lien avec les attentes de la population

B) Des états généreux pour définir une feuille de route pour la ruralité

B – 1) Nos travaux doivent nous amener à poser les bases de la ruralité

B – 2) Nos travaux doivent aboutir à une feuille de route qui réponde à la question  : qu’est ce qu’on fait pour offrir un nouveau visage à nos campagnes ?

Au final : Offrons un nouveau visage de nos campagnes

Au cours de l’année 2016, et à presque un an de l’élection présidentielle, l’AMRF entend porter la voix de la ruralité avec les autres acteurs de cet écosystème que nous partageons. Plusieurs initiatives sont d’ores et déjà lancées : la préparation d’un ouvrage sur la ruralité auquel contribuent les associations nationales engagées à nos côtés et la parution de tribunes dans 36000 communes rédigées par de grands observateurs de la ruralité. De quoi alimenter les réflexions et intensifier les débats. Les maires ruraux veulent aller plus loin en lançant l’opération nationale des «Etats Généreux de la ruralité». Le principe c’est d’organiser des rencontres en impliquant l’ensemble des acteurs locaux de la ruralité : élus, citoyens, entrepreneurs, …

La finalité c’est d’animer le débat localement, dans chaque commune, dans chaque département. Les Maires ruraux vont accumuler les remontées de terrain pour constituer un message national qui aura valeur d’adresse aux candidats à l’élection présidentielle de 2017.

Nous parlerons de tout cela lors de notre assemblée générale du 9 juillet 2016.

Pierre GENTES

Président AMR43

 

 

(article lu 898 fois)

Articles en relation :

  • Pas d'article en relation

Copyright © All Rights Reserved · Green Hope Theme by Sivan & schiy · Proudly powered by WordPress