Bulletin d’adhésion 2018 à l’AMRF et l’AMR43

le 2 janvier 2018

Chère et Cher Collègue,

Depuis bientôt 6 ans notre association départementale de maires défend le monde rural dans une Haute-Loire qui porte fièrement les valeurs d’une ruralité attractive qui s’appuie sur des territoires . Les associations départementales, dont celle de la Haute-Loire travaillent ensemble an liaison étroite avec  l’AMRF qui porte au plus haut niveau de l’état une politique tournée vers un aménagement équilibré du territoire afin que la ruralité reste moderne et  vivante.
Vous savez également que l’AMRF et les associations départementales agissent en toute indépendance, c’est à dire en dehors de toute figure imposée par tel ou tel parti politique.

Voici quelques domaines d’intervention prioritaires sans compter les interventions ponctuelles sur un projet de loi inacceptable pour le monde rural (ex : perte de l’activité « carte identité » dans les mairies, etc..)

 A – Le transfert de la compétence « eau et assainissement » de la commune vers la communauté doit être facultatif sur décision des élus locaux.

B – Le déploiement plus rapide du Très Haut débit Fibre Internet fixe et mobile.

C – Des ressources financières plus équilibrées (en finir avec la pratique du  1 Urbain = 2 Ruraux, compensation de la perte de la TH, augmentation de la DSR , préserver les ZRR, etc..).

D – La qualité des réseaux de télécommunications ne doit pas être délaissée.

E – L’école rurale doit être sauvegardée au plus prés des familles. Idem pour l’accueil du jeune enfant.

F – Un réseau de santé  qui assure une proximité acceptable à la population (médecin, infirmier, kiné, etc…). Un réseau d’EHPAD au plus prés des populations agées.

E – La liberté communale est un bien précieux qu’il faut préserver (article 72 de la constitution). Ne lachons rien en respect pour les électeurs qui nous ont donné mandat de mettre en œuvre une véritable politique de proximité et d’avenir pour nos territoires ruraux

F – Défendre le maire rural (et l’élu municipal) pour qu’il soit mieux reconnu et mieux respecté dans son travail de proximité auprès de la population au quotidien alors qu’il est quasi bénévole.

H – Lutter pour préserver autant que possible les services de proximité indispensable à la vie de village ou de bourg-centre.

 I – Etc..

C’est dans ce contexte, que j’invite ta commune à adhérer à notre association.

Tu  voudras bien trouver les pièces suivantes (mais aussi sur www.amr43.fr) :
– Le bulletin d’adhésion 2018 :  bulletin adhesion amr43 et amrf 2018
– Un modèle de délibération (Il n’est pas nécessaire de délibérer tous les ans, la première fois seulement) :  Modéle-de-délibération-pour-adhésion-AMR43
– Une lettre  de mobilisation de l’AMRF : Courrier_AMR_2018-1

Je suis bien évidemment à ta disposition pour tout complément d’information et te remercie par avance de ton soutien.

Bien à toi
Pierre GENTES

Président AMR43 et maire de LAUSSONNE

www.amr43.fr

 

(article lu 102 fois)

Articles en relation :

  • Pas d'article en relation

Bonne année 2018 à la ruralité

2 janvier 2018

Sous l’influence de la pensé centralisatrice et urbaine abondamment colportée par nombre d’économistes, d’intellectuels, de politiques et d’autres, la société tourne son regard vers la métropole. Cette centralisation montre son visage à tous les niveaux dans l’organisation territoriale à travers la métropole, la grande région, la grande intercommunalité. Dire que l’argent attire l’argent, c’est dire aussi que le développement économique attire le développement économique et que la concentration urbaine attire toujours plus de concentration urbaine. Si l’on s’en tient à ce seul raisonnement, que va t-il rester dans les territoires ruraux, dans les communes rurales et dans les villages ? En réalité ce n’est pas si simple, les territoires détiennent un potentiel de développement énorme mais il est ignoré sinon sous évalué dans une société qui ne voit que dans une seule direction.

Les élus ruraux défendent cette France rurale dynamique et innovante. Une France rurale riche, de son histoire, de son patrimoine, de sa culture, qui sont des atouts très souvent méconnus. La ruralité représente 80% du territoire national et plus de 20% de la population. Si telle ou telle personne est tentée de penser que les élus ruraux avancent à contre courant, je tiens à la rassurer car il n’en est rien. Le combat que mènent les élus municipaux, en faveur de la commune et de la ruralité, est non seulement légitime mais il leur donnera raison. Une force de nos villages et de nos hameaux c’est le « mieux vivre ensemble ». La population, devenue mobile, exige que dans tous les territoires, l’offre : de santé, de travail, de services de proximité, de très haut débit numérique mobile et fixe Internet, d’éducation, etc, soit accessible partout avec la relation humaine en plus.

Oui, il faut croire en l’avenir des territoires ruraux et des villages et espérer une meilleure année 2018 pour eux. Au nom de l’AMR43 et en mon nom, je vous adresse mes meilleurs vœux pour 2018 à chacune et chacun d’entre vous.

Pierre GENTES

Président Association des Maires ruraux

Maire de Laussonne

(article lu 58 fois)

Articles en relation :

  • Pas d'article en relation

Copyright © All Rights Reserved · Green Hope Theme by Sivan & schiy · Proudly powered by WordPress