Attention aux annonces !!!

Le 23 mai 2019

Au plan national :

Il est prévu que 83% des locaux d’habitation seront raccordés avec le FTTH (la Fibre) en 2022. Il n’y aura donc pas de THD (Trés Haut Débit)  pour tous, contrairement à ce que disent certains politiques et d’autres pour qui la fracture territoriale dans le numérique est peut-être un détail.

Ce serait donc 17% (100-83)  d’habitations qui restent sur le carreau. En nombre çà représente tout de même 6,4 millions de locaux. La dedans, il y a 2,2 millions d’habitations qui seront desservies en « bon débit » sur  4G, sur WIFI ou encore sur le satellite. Il reste un gros paquet avec 4,2 millions d’habitations desservies avec du cuivre et son affaiblissement (on va dire faible débit).

Au plan de l’ancienne région Auvergne (4 départements) :

Lors de leur rencontre du 5 avril 2019 dans l’Allier, les Présidents d’Orange et de la Région AURA annoncent que  l’arrivée du THD pour tous les Auvergnats c’est d’ici 2020.

Un journal de Haute-Loire  titrait le 5 avril 2019 : L’Auvergne 100% THD plus tôt que prévu.  Problème, dans le même article il est dit : L’Auvergne sera couverte à 84 % en 2021. Alors 100% en 2020 ne tient pas !!!

Avant l’accord du 5 avril 2019, le RIP 43  (Réseau d’initiative public) portait sur seulement 60 communes environ.  Cet accord concerne t-il les 170 communes de Haute-Loire oubliées du plan THD ? Rien n’est moins sur car ces 170 communes représentent entre 30 et 40% de logements d’habitation du département. C’est beaucoup plus du 17% (100-83) du plan national.

Conclusion : des informations qui se contredisent une fois de plus. Elles montrent que l’Auvergne n’est pas en avance sur les autres.  Alors propagande ou pas ?

Pierre GENTES

(article lu 32 fois)

Articles en relation :

  • Pas d'article en relation

Comments are closed.

Copyright © All Rights Reserved · Green Hope Theme by Sivan & schiy · Proudly powered by WordPress