Communes adhérentes à l’AMR43 au 24 mai 2019

24 mai 2019.

A la date du 24 mai 2019, ce sont 85 communes du département de la Haute-Loire à jour de leur cotisation d’adhésion à l’AMR43 et à l’AMRF.

La progression est continue depuis 7 ans (29 en 2013 ; 40 en 2014 ; 54 en 2015 ; 62 en 2016 ; 72 en 2017 ; 82 en 2018 ; 85 à la date de ce jour). Pour info, l’association a été créée en 2012 (publiée au JO du 081212).

Les zones d’Yssingeaux – Brioude et de Langeac restent à l’écart du combat en faveur de la défense de la ruralité. La vision centralisatrice (voir tout en grand) et verticale du pouvoir (décision péremptoire venue d’en  haut) ne peut pas faire bon ménage avec la liberté communale et la vitalité rurale.

Merci encore à tous les maires et élus municipaux qui soutiennent la ruralité.

Pierre GENTES

(article lu 52 fois)

Articles en relation :

  • Pas d'article en relation

Attention aux annonces !!!

Le 23 mai 2019

Au plan national :

Il est prévu que 83% des locaux d’habitation seront raccordés avec le FTTH (la Fibre) en 2022. Il n’y aura donc pas de THD (Trés Haut Débit)  pour tous, contrairement à ce que disent certains politiques et d’autres pour qui la fracture territoriale dans le numérique est peut-être un détail.

Ce serait donc 17% (100-83)  d’habitations qui restent sur le carreau. En nombre çà représente tout de même 6,4 millions de locaux. La dedans, il y a 2,2 millions d’habitations qui seront desservies en « bon débit » sur  4G, sur WIFI ou encore sur le satellite. Il reste un gros paquet avec 4,2 millions d’habitations desservies avec du cuivre et son affaiblissement (on va dire faible débit).

Au plan de l’ancienne région Auvergne (4 départements) :

Lors de leur rencontre du 5 avril 2019 dans l’Allier, les Présidents d’Orange et de la Région AURA annoncent que  l’arrivée du THD pour tous les Auvergnats c’est d’ici 2020.

Un journal de Haute-Loire  titrait le 5 avril 2019 : L’Auvergne 100% THD plus tôt que prévu.  Problème, dans le même article il est dit : L’Auvergne sera couverte à 84 % en 2021. Alors 100% en 2020 ne tient pas !!!

Avant l’accord du 5 avril 2019, le RIP 43  (Réseau d’initiative public) portait sur seulement 60 communes environ.  Cet accord concerne t-il les 170 communes de Haute-Loire oubliées du plan THD ? Rien n’est moins sur car ces 170 communes représentent entre 30 et 40% de logements d’habitation du département. C’est beaucoup plus du 17% (100-83) du plan national.

Conclusion : des informations qui se contredisent une fois de plus. Elles montrent que l’Auvergne n’est pas en avance sur les autres.  Alors propagande ou pas ?

Pierre GENTES

(article lu 35 fois)

Articles en relation :

  • Pas d'article en relation

Dotations : égalité de traitement entre Urbain et Rural ?

Des explications sur le calcul des montants de la DGF et de la DSR (ou DSU) selon que vous êtes en secteur rural ou secteur urbain, dans le communiqué suivant : 190328 Egalité ruraux urbains

Pierre GENTES

(article lu 35 fois)

Articles en relation :

  • Pas d'article en relation

Citoyens, les maires ruraux vous disent « faites campagne »

10 avril 2019

Notre république et notre démocratie sont des édifices construits depuis très longtemps, grâce à l’engagement de la multitude des élus municipaux et des bénévoles associatifs répartis partout sur le territoire.

Les lois successives de ces dernières années(plus de  20 ans) invitent à un véritable abandon des territoires ruraux, qui priorise, de manière quasiment exclusive, les métropoles.

Nous disons à aux citoyennes et citoyennes, investissez votre territoire, là où vous êtes, là où vous voulez vivre mieux avec vos familles, etc..

Pour être plus largement et mieux représentés, prenez en main votre destin, envisagez dés maintenant les élections municipales de 2020 comme le rendez=vous d’une reconquête démocratique au service du collectif.

« Faisons campagne » ensemble, construisons la ruralité de demain.

Pierre GENTES

(article lu 32 fois)

Articles en relation :

  • Pas d'article en relation

Motion sur l’école rurale

Le 10 avril 2019

Les maires ruraux de France exigent le retrait de l’article 6 quater permettant la création d’Etablissement Publics Locaux des Savoirs Fondamentaux (EPLSF).

Cette disposition, même obligatoire, s’inscrit dans une logique d’incitation à la concentration scolaire que les maires ruraux dénoncent. Ce type d’établissement réunissant école et collège risque de créer, in fine, des différences d’une école à l’autre, notamment pour les plus éloignées physiquement d’un collège.

Les maires ruraux de France plaident pour un maillage scolaire équilibré du territoire qui conserve proximité scolaire, avec pour chaque école un directeur d’école.

La motion de l’AMRF : motion-ecole-rurale-070419

Pierre GENTES

 

(article lu 31 fois)

Articles en relation :

  • Pas d'article en relation

Copyright © All Rights Reserved · Green Hope Theme by Sivan & schiy · Proudly powered by WordPress