Réunion de rentrée de l’AMR43

20 août 2019

La réunion de rentrée se tiendra vendredi 13 septembre 2019 de 18h00 à 20h00 à la mairie de SAINT PAL DE SENOUIRE.

La presse est invitée pour une « conférence de presse en groupe » pendant la première partie de la réunion .
Au programme :

18h00 à 18h30 : accueil & café
18h30 à 20h00 : Échange sur le projet de loi « Engagement et Proximité » et l’Agenda Rural porté par Sébastien LECORNU.
20h00 : Fin de réunion et apéro dinatoire.

Pierre GENTES

(article lu 24 fois)

Articles en relation :

  • Pas d'article en relation

Attention aux annonces !!!

Le 23 mai 2019

Au plan national :

Il est prévu que 83% des locaux d’habitation seront raccordés avec le FTTH (la Fibre) en 2022. Il n’y aura donc pas de THD (Trés Haut Débit)  pour tous, contrairement à ce que disent certains politiques et d’autres pour qui la fracture territoriale dans le numérique est peut-être un détail.

Ce serait donc 17% (100-83)  d’habitations qui restent sur le carreau. En nombre çà représente tout de même 6,4 millions de locaux. La dedans, il y a 2,2 millions d’habitations qui seront desservies en « bon débit » sur  4G, sur WIFI ou encore sur le satellite. Il reste un gros paquet avec 4,2 millions d’habitations desservies avec du cuivre et son affaiblissement (on va dire faible débit).

Au plan de l’ancienne région Auvergne (4 départements) :

Lors de leur rencontre du 5 avril 2019 dans l’Allier, les Présidents d’Orange et de la Région AURA annoncent que  l’arrivée du THD pour tous les Auvergnats c’est d’ici 2020.

Un journal de Haute-Loire  titrait le 5 avril 2019 : L’Auvergne 100% THD plus tôt que prévu.  Problème, dans le même article il est dit : L’Auvergne sera couverte à 84 % en 2021. Alors 100% en 2020 ne tient pas !!!

Avant l’accord du 5 avril 2019, le RIP 43  (Réseau d’initiative public) portait sur seulement 60 communes environ.  Cet accord concerne t-il les 170 communes de Haute-Loire oubliées du plan THD ? Rien n’est moins sur car ces 170 communes représentent entre 30 et 40% de logements d’habitation du département. C’est beaucoup plus du 17% (100-83) du plan national.

Conclusion : des informations qui se contredisent une fois de plus. Elles montrent que l’Auvergne n’est pas en avance sur les autres.  Alors propagande ou pas ?

Pierre GENTES

(article lu 32 fois)

Articles en relation :

  • Pas d'article en relation

Appel au Peuple Français

le 16 décembre 2018

l’AMRF ouvre un site dédié pour signer et faire signer l’Appel au Peuple Français
Tous sur   www.appeldesmairesruraux.fr
« Imposer notre parole commune dans le débat national »

Pierre GENTES

(article lu 34 fois)

Articles en relation :

  • Pas d'article en relation

La place de la commune dans l’intercommunalité.

le 2 mai 2018

Je vous prie de bien vouloir trouver un sujet de presse relatif à nos travaux de concertation et de réflexion que nous avons menés au cours du premier trimestre de 2018.relevé de notes réunion amr43 210418 presse
Nous revenons sur la question de la place de la commune dans l’intercommunalité et comment construire une intercommunalité choisie et comment construire une intercommunalité choisie.

Pierre GENTES

(article lu 102 fois)

Articles en relation :

  • Pas d'article en relation

80 km/heure une hérésie. Le travail de sape à l’encontre du monde rural continue.

le 1 mars 2018

Le premier ministre impose la vitesse limitée à 80 km/heure sur les routes nationales et départementales sans séparateur central à compter du 1 juillet 2018. C’est un très mauvais coup pour les territoires ruraux. Cette décision amplifie la difficulté majeure de l’enclavement routier pour le monde rural. Cette problématique est une nouvelle fois relancée.

Il n’est pas acceptable que les populations rurales soient contraintes à mettre plus de temps pour aller au travail, que les enfants soient contraints à mettre plus de temps pour se rendre au lycée, au collège ou encore à l’école, etc… Ce n’est pas en paralysant le fonctionnement au quotidien de la vie des gens que l’on fera avancer la société.

Le domaine de la sécurité routière n’est pas le monopole de quelques personnes. Les élus ruraux et la population rurale œuvrent, comme tout le monde, pour plus de sécurité routière mais sans esprit dogmatique. Le groupe « d’opposant à la voiture » joue sur la corde sensible du « nombre de mort » sur les routes sans se poser la question de la cause des accidents de voiture et surtout bénéficie du fait que l’état a besoin d’activer « la pompe à fric ».

Sur les routes départementales ou nationales de campagne, la vitesse est naturellement limitée le plus souvent par la sinuosité des structures. Limiter la vitesse à 80 km/heure est donc parfaitement inutile pour améliorer la sécurité routière sauf à vouloir revenir à la marche à pieds ou à cheval.

Voila pourquoi les élus ruraux dénoncent l’hérésie de cette mesure dont le but est d’éloigner encore un peu plus le monde rural de la métropole. La fracture « urbain – rural » se creuse un peu plus.

Pierre GENTES

(article lu 112 fois)

Articles en relation :

  • Pas d'article en relation

Copyright © All Rights Reserved · Green Hope Theme by Sivan & schiy · Proudly powered by WordPress